Vérène Fay Jazz

Vérène Fay, chanteuse de jazz est accompagnée par des musiciens professionnels. Tous ont acquis une grande expérience au fil des années et assurent des prestations de concerts de qualité. Il propose un jazz accessible à tous, véhiculant naturellement une image vintage et élégante conforme aux ambiances des clubs de jazz des années 50.

Le répertoire de ce groupe de musique fait voyager dans l’Amérique glamour des années 30 à 50 sur des morceaux de jazz de films musicaux, qui sont des adaptations au cinéma des plus grandes comédies musicales produites à Broadway par des compositeurs tels que Georges Gershwin ou Cole Porter.

Vérène Fay étudie le chant, le théâtre et la musique à Promusica et se forme au Jazz à L’Institut musical de formation professionnel (IMFP) de Salon de Provence.

En 2000, elle co-crée le trio jazz vocal Doodlin’ qui se produit pendant 15 ans sur des scènes de jazz européennes telles que le Montreux jazz Festival, le Festival des 5 continents, le Crest jazz Vocal, le Sunset Paris, le Festival de jazz de Draguignan (1ère partie Stacey Kent), Jazz au Château (1ère partie de Manu Katché). Elle enseigne également le chant à l’École de chant du grand Avignon avec Maggy Villette et à l’IMFP.

Mélanie Favre Petit Mermet : Pianiste, chanteuse, comédienne.Elle débute le piano avec Stefan Dannenmuller et le théâtre avec la troupe du Tridimensionnel dirigée par Yves Prayer. Elle intègre la classe de Jazz du conservatoire de Chambéry. Elle y étudie le piano, l’histoire du jazz et l’arrangement. Elle vit entre New-york et la France, se forme auprès de Barry Harris au piano, Roger Letson et Jay Clayton au chant et s’aventure dans les rues et les scènes new-yorkaises. En Novembre 2017, elle incarne Audrey dans la comédie musicale La Boutique des petites horreurs mis en scène par Grégory Faive au sein de la compagnie Allée des Cerisiers.

Didier del Aguila : Bassiste et contrebassiste

En 1977, sa rencontre avec Michel Petrucciani est déterminante dans son orientation vers le Jazz et les musiques improvisées. Il participe avec lui à de nombreuses Jam sessions et progresse très rapidement. Bassiste, contrebassiste précis, swinguant et généreux, la richesse de son jeu rythmique et toujours mélodique. Il joue avec une multitude d’artistes de renommée : Steve Houton, Louis Winsberg, Pierre Drevet, Jean Pierre Como… À partir de 2003, il travaille avec le guitariste flamenco Juan Carmona avec lequel il se produit pendant 12 ans sur les plus grandes scènes internationales. En 2005, il intègre le sextet de Mario Stantchev et enregistre l’album Kukeri. Début 2015, il enregistre à Berlin l’album d’Alaa Zouiten, Talking Oud. En parallèle il crée le quartet Altaïr, intégrant Alaa Zouiten.

Michael Santanastasio : Batterie

À New York dans les années 90 et 2000, Michael est sideman dans de nombreuses formations de jazz et se produit régulièrement avec Bobby Watson, George Anders, John Bnitez, Bobby Porcelli, Jimmy «Preacher » Robbins, Kent Glenn et Ray Schinnery. Il a joué également lors du festival d’hommage à Charlie Parker en 2001 avec Etta James et Jimmy Heath.

Basé à Montpellier depuis 2005, Michael joue régulièrement en France et à l’international.

 

« À la Farlède, nous rendons toujours hommage aux voix de femmes, et bien, cette année encore, c’est avec un plaisir immense et une impatience sans réserve que nous attendons de vous présenter cette magnifique artiste et ses musiciens.  Vérène c’est le charme à l’état pur. Une voix superbe avec des musiciens qui la serve à merveille. » 

 

All Rights Reserved.